Courtiers d’options binaires réglementés par la CySEC 2015

Options binaires réglementées

Cette page est un répertoire des courtiers d’options binaires qui sont présentement réglementés par la CySEC. La CySEC (Cyprus Securities and Exchange Commission) est devenue l’agence régulatrice de facto des options binaires en Europe.

Le choix d’un courtier d’options binaires réglementé par la CySEC permet de s’assurer que les fonds déposés sont en sécurité et sont conservés dans un compte bancaire ségrégé. Vous recevrez aussi des protections légales additionnelles et des recours si vous avez des problèmes avec votre courtier.

Courtiers d’options binaires réglementés par la CySEC:

Broker Info Bonus US Traders Open Account
OX Markets Spread:
Leverage:
Minimum Deposit: $250
Demo Account: No
Échanges sans risques illimités Visit BrokerRead Review
Stockpair Spread:
Leverage:
Minimum Deposit: 200$
Demo Account: No
Bonus 40% jusqu'à 500$ avec 3% de retour Visit BrokerRead Review
24Option Spread:
Leverage:
Minimum Deposit: 250$
Demo Account: No
Jusqu'à 100% de bonus de bievenue! Visit BrokerRead Review
OptionRally Spread:
Leverage:
Minimum Deposit: 250$
Demo Account: No
Bonus de bienvenue de 500$ Visit BrokerRead Review

À propos de la réglementation des options binaires:

Depuis leur arrivée au milieu des années 2000, les options binaires ont été considérées par les investisseurs comme le Far West des investissements financiers puisqu’elles ont d’abord été perçues comme une forme de gambling, plutôt qu’un mécanisme légitime d’échanges.

Par exemple, plusieurs chefs de file du courtage d’options binaires sont localisés dans des paradis fiscaux, tels que la Chypre (CySEC). Cette caractéristique est inquiétante en elle-même lorsque l’on considère l’état économique fragile de ce petit pays.

Jusqu’à tout récemment, le marché des options binaires était sujet à très peu de lois et de réglementation. Pour cette raison, le web a été inondé de courtiers douteux, faisant subir à leurs clients des gels de fonds et des cauchemars lors des requêtes de retraits. Pour régler ce problème, le marché des options binaires est maintenant en plein changement, et les grands pays sont en train de concevoir des règles strictes pour les courtiers opérant sous leur juridiction.

Pourquoi la réglementation est-elle importante?

Depuis leur création au milieu des années 2000s, les options binaires ont été jugées par plusieurs autorités économiques comme le Far west des marchés financiers, puisqu’elles ont d’abord été considérées comme une forme de gambling, plutôt qu’un marché légitime pour les investissements financiers. Par exemple, les courtiers d’options binaires les plus populaires ont des bureaux situés dans des paradis fiscaux tels que la Chypre, etc. Ce simple fait est un problème en soi à cause des conditions économiques fragiles de cette petite île.

Jusqu’à tout récemment, les courtiers d’options binaires n’avaient qu’à remplir les conditions minimales imposées par la loi. En conséquence, le marché a été inondé de cas problématiques tels que des courtiers présentant des problèmes lors des retraits, ou des blocages de fonds. La situation s’est détériorée et le marché est en train de réagir en effectuant des modifications majeures des pratiques. Par exemple, plusieurs pays sont en train de mettre au point des règles s’appliquant aux courtiers d’options binaires dans le pays où ils sont établi.

Donc, pourquoi faire affaire avec un courtier réglementé? Parce qu’après l’obtention d’un permis d’une agence de réglementation, le courtier est obligé de respecter plusieurs règles lors de la vente d’options binaires. En résumé, les clients obtiennent un niveau de protection plus grand lorsqu’ils font affaire avec un courtier réglementé, et les courtiers sont plus transparents quant aux mécanismes mis en place pour protéger les traders.

Principaux courtiers d’options binaires réglementés à travers le monde

La plupart des grands pays ont mis en place des agences de réglementation qui supervisent les marchés d’options binaires. Le tableau suivant liste les institutions les plus importantes:

Pays

Agence régulatrice

Nom de l’agence

États-Unis

CFTC

Commodity Futures Trading Commission

Europe

CySEC

Cyprus Securities and Exchange Commission

Royaume-Uni

FSA

Financial Service Authority

Canada

Aucune

N/A

Australie

ASIC

Australian Securities and Investments Commission

Afrique du Sud

Aucune

N/A

Émirats arabes unis

DIFC

Dubai International Financial Center

Russie

FFMS

Federal Financial Markets Service

Le statut des réglementations du marché des options binaires est en développement rapide à travers le monde. Les sous-sections suivantes portent sur l’état actuel des législations des plus grands pays.

2.1 États-Unis

La CTFC a été fondée en 1974 par le biais du Commodity Futures Trading Commission Act, approuvé par le congrès américain. La tâche principale de la CFTC est de réglementer les marchés à terme, incluant les options binaires, de manière à protéger les traders des arnaqueurs et des courtiers douteux. En conséquence, la CFTC vise à réglementer les marchés financiers américains de sorte à ce qu’ils soient transparents et qu’ils ne réservent pas de surprises coûteuses aux investisseurs moins expérimentés.

Le récent Dodd-Frank Act a eu une influence considérable sur le marché des options binaires aux États-Unis. Cette loi vise principalement à fournir une plus grande protection et des mesures de sécurité pour les investisseurs nord-américains suite aux conséquences dévastatrices de la crise financière de 2008.

Par exemple, les traders ne sont plus autorisés à transiger sur le marché Forex et sur les titres par le biais d’options binaires. Par contre, les options binaires basées sur les indices boursiers et les marchandises sont tout à fait légales. Cette loi aura d’importantes ramifications pour le marché américain dans un futur rapproché. L’impact le plus important du Dodd-Frank Act est que les courtiers commencent à être catégorisés selon qu’ils sont valides aux États-Unis ou non. Ceux qui sont valides peuvent accepter les citoyens américains alors que les autres ne peuvent pas.

2.2. Canada

Le Canada n’a pas d’agence régulatrice dédiée spécifiquement la réglementation de l’industrie des options binaires. De plus, aucune loi n’empêche les citoyens canadiens de participer à ce marché. En effet, plusieurs courtiers ont leurs bureaux principaux au Canada.

Cette nation a occupé un rôle négligeable dans l’industrie des options binaires jusqu’à tout récemment. Cependant, les Canadiens montrent maintenant un intérêt grandissant pour le marché des options binaires. L’un des facteurs importants ayant contribué à cette montée de l’intérêt est l’absence de législation empêchant les Canadiens de participer au marché.

2.3 Royaume-Uni

Les courtiers les plus reconnus au Royaume-Uni sont réglementés par la Financial Control Authority (FCA). Initialement, l’agence régulatrice était la Financial Services Authority (FSA), qui a été complètement remplacée depuis le 1er avril 2013 lorsqu’elle a été scindée pour former la PRA (Prudential Regulatory Authority) et la FCA. L’objectif principal de la FCA est de protéger les investisseurs spéculant sur les marchés financiers au Royaume-Uni.

En conséquence, si vous désirez commencer à acheter des options binaires, il est recommandé de faire affaire avec un courtier réglementé par la FCA. Vous pouvez déterminer si un courtier est approuvé par la FCA en visitant leur site web à fca.org.uk.

2.4 Europe

Depuis le début de 2013,le marché des options binaires de la zone Euro a été réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission (CySEC). Les objectifs de la CySec sont:

1. Surveiller le marché des options binaires dans la zone Euro.

2. Évaluer et surveiller les courtiers offrant des options binaires de manière à combattre les activités criminelles, le blanchiment d’argent, la fraude, etc.

3. Vérifier l’honnêteté des données fournies au public par les courtiers d’options binaires, incluant les rapports financiers, les publicités, le matériel promotionnel, etc.

4. Vérifier que les arrangements financiers des courtiers d’options binaires sont honnêtes et transparents.

5. Protéger le capital des investisseurs du marché des options binaires contre des événements malheureux, tels que des faillites ou autres.

2.5 Australie

Le marché des options binaires en Australie est supervisé par l’Australian Securities and Investments Commission (ASIC). Cette agence approuve et supervise les entreprises du secteur financier afin de garantir des procédés transparents et honnêtes. En conséquence, l’ASIC aide à promouvoir les entreprises australiennes comme étant capables de fournir des services financiers professionnels et intègres.

L’ASIC a la responsabilité de surveiller les banques, les compagnies financières, les unions de crédit, les courtiers d’hypothèques, etc. Les objectifs de l’ASIC sont les suivant:

  1. Appliquer les réglementations et lois sur les marchés financiers australiens.
  2. Regrouper, vérifier et afficher les rapports financiers des firmes réglementées. Cette information doit fournir une vue d’ensemble de la performance de ces compagnies sur une période de temps donnée de façon à informer les clients de l’état de l’entreprise.

2.6 Afrique du Sud

Le Bond Exchange of South Africa (BESA) a lancé une plate-forme innovante de trading en 2007 permettant aux Sud-africains de spéculer sur les options binaires pour la première fois. Après cet événement, la plate-forme a été approuvée; les Sud-africains commencèrent à l’utiliser pour les échanges sur les marchés financiers en décembre 2007. Depuis, les options binaires ont bénéficié d’un intérêt grandissant.

Cependant, des analyses récentes semblent indiquer que les options binaires sud-africaines ne sont pas régulées ou surveillées par les agences de réglementations du pays, telles que le Securities Services Acts or Financial Services Board, etc. Pour cette raison, il s’agit d’un marché offrant peu de protection pour les traders sud-africains.

2.7 Émirats arabes unis (EAU)

Les EAU sont composés de deux régions distinctes ayant des agences régulatrices indépendantes pour les options binaires. Le Dubai International Financial Center (DIFC) est surveillé par une autorité interne, la Dubai Financial Services Authority (DFSA). Le reste des EAU sont surveillés par des agences séparées telles que la Central Bank, le Ministry of Economy Planning et l’Emirates Securities and Commodities Authority (ESCA).

En 2004, le DIFC a été fondé avec l’intention de créer un environnement de première classe pour les marchés financiers du moyen-orient. La DFSA possède une autorité élargie lui permettant de poursuivre des actions légales contre les criminels engagés dans la fraude et le blanchiment d’argent. Le reste des EAU est différent du DIFC en ce qu’on n’y trouve pas d’agence unique pour réglementer le marché des options binaires. La Central Bank est responsable de la surveillance des opérations bancaires et des marchés d’échange alors que l’ESCA surveille le secteur des investissements financiers.

Changements récents

Il est important de noter que la réglementation des marchés d’options binaires évolue rapidement. Par exemple, bien que récemment les traders aient été forcés à faire affaire avec des courtiers situés dans des paradis fiscaux tels que le Gibraltar, les Îles Caïmans et la Chypre, ils ont maintenant le choix de courtiers situés partout à travers le monde.

Plusieurs changements ont eu lieu dans les derniers mois, incluant:

  1. EZ Trader a obtenu un permis d’exercice de la CySEC le 20 juin 2013. Ce courtier est une propriété de WGM Services Ltd et accepte en ce moment des clients des États-Unis.
  2. Cedar Finance a obtenu un permis de la CySEC le 12 septembre 2013. Cette firme est sous contrôle de T.B.S.F. Best Strategy Finance Ltd et est aussi permise aux États-Unis.
  3. OptionsXO a obtenu son permis CySEC le 11 juillet 2013. Cette compagnie est une propriété de YTF Trade Limited et est aussi permise aux États-Unis.
  4. L’un des événements les plus importants des semaines récentes est qu’iOption sera fermé. Bien qu’aucune annonce officielle n’ait été effectuée et que le site web soit toujours actif, une confirmation est attendue dans un futur proche.

Leave a Reply